A propos de nous

amesosweet

Ame et Sweet. Si l’on ne se fiait qu’aux apparences, on pourrait se demander ce qu’ils font ensemble ces deux-là. Sweet tient plus du hippie stressé complètement paumé au sein de cette société qui lui pompe toute son énergie, tandis que Ame, insouciante, s’y fond parfaitement avec son look glam-rock.

Mais nous, les apparences, on s’en fout un peu! Et au risque de tomber dans la mièvrerie, on a chacun trouvé chez l’autre ce grain de folie à partager et cette complémentarité de caractère qui vous font dire que vous avez enfin trouvé votre moitié. Avec une facilité déconcertante, nous nous sommes adaptés l’un à l’autre sans compromis, au risque de créer une bulle autour de nous dont on a un peu de mal à sortir parfois. Heureusement que la famille et les potes sont là car sinon on en serait encore à ne vivre que d’amour et d’eau fraîche! Bon, on s’est vite rendu compte que l’eau fraîche ça suffit pas vraiment si on veut être en état de mettre l’accent sur l’amour (aheum).
Ajoutons à ça nos boulots chronophage – un seul jour de repos en commun – et le temps passé dans les transports, la bulle se resserrait de plus en plus et menaçait de nous étouffer…

C’est en partant de ce postulat que l’on a décidé qu’il était de temps de s’ouvrir un peu plus, de s’aérer et se dépoussiérer l’esprit, car on sentait bien que ça puait un peu le renfermé dans la tour de contrôle. Une araignée était en train de s’y faire un bon petit nid bien douillet. Donc zou, un coup d’aiguille pour faire éclater cette bulle et entrevoir de nouvelles possibilités.

Voyager s’impose de suite à nous. Alors c’est vrai que c’est plutôt tendance en ce moment, mais si tant de gens partent c’est qu’il doit bien y avoir une raison, non? Le besoin de voir ailleurs si l’herbe n’est pas plus verte? Trouver quelque chose que l’on a pas su chercher chez soi? Se découvrir? S’épanouir? Autant de raisons qui finalement se regroupent en une seule : le besoin de changement. Se retrouver face à soi-même et dans notre cas, l’autre nous servant de miroir. Affronter des épreuves et découvrir de nouvelles cultures: rien de tel pour revoir sa façon de penser et le monde qui nous entoure.
On ne sait pas ce que l’on va trouver en partant et bien que ce soit excitant, ça nous fout quand même un peu la trouille de tout quitter, même si ce n’est que pour six mois. Mais à se laisser gouverner par nos peurs on ne fait plus grand chose! Donc on y va et advienne que pourra!

Et comme on est pas les seuls à avoir la trouille, on a décidé de créer ce blog pour rester en contact avec notre entourage et leur faire partager notre expérience. Et si toi, lecteur, tu ne fais pas partie de nos proches, eh bien qu’à cela ne tienne : incruste toi, pose tes pieds sur la table et laisse toi guider par notre aventure. Tu es le bienvenu!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *